Act’ULB

La modification de surfaces couvre un vaste champ d’applications telles que le traitement de surfaces, l’optique, l’électronique, les biocapteurs et les biosurfaces. Actuellement, il n’est pas possible d’obtenir des monocouches post-fonctionnalisables liées de manière covalente à tout type de surface. Afin de lever ce verrou technologique, un procédé original et général permettant de greffer une monocouche dense de calixarènes sur différentes surfaces a été mis au point dans le groupe d’Ivan Jabin (Laboratoire de Chimie Organique, ULB) en étroite collaboration avec les groupes du Pr. Olivia Reinaud (Univ. Paris Descartes) et des Dr. Corinne Lagrost et Philippe Happiot (Univ. Rennes 1), ceci dans le cadre de la thèse d’Alice Mattiuzzi (LCO).

See